Cronut, Brookie, Townie, … Vent de folie sur la pâtisserie !

Venus surtout des États-Unis, les desserts hybrides ont la cote ! Croissants, bagels, brownies, muffins, tartes, cookies… on ne doit plus choisir : tous se mixent et se matchent pour surprendre nos papilles. Focus sur cette tendance gourmande qui fait sourire les petits… et craquer les grands !

Tarte + brownie = townie

Tarte + brownie = townie

Simple comme bonjour ! Pour réaliser des townies, enfoncez une pâte sablée (maison ou déjà roulée) dans un moule à tarte et remplissez-la de pâte à brownie. Une fois sortie du four, n’hésitez pas à concasser des brisures de biscuits à la manière d’un crumble, de la pistache, ou à poser un morceau d’orange confite pour parfaire la présentation. Et puis régalez-vous !

Macaron + cookie = whoopie

Imaginez deux coques élaborées comme une pâte à cookie (sans le chocolat) et fourrées d’un mix de beurre et sucre glace, voire en extra, de la crème de guimauve. C’est… très sucré et pour une fois, ce n’est pas nouveau, il s’agit d’un biscuit traditionnel dans la communauté amish.

Cookie + brownie = brookie

Cookie + brownie = brookie

Prenez un moule carré, dans lequel vous enfoncez une pâte à brownie… que vous recouvrez d’une pâte à cookie et ensuite enfournez. Une fois cuit, démoulez ce gâteau et découpez en rectangles. Et puis savourez ce doux mélange de chocolat… et de chocolat !

Croissant + cookie = crookie

Prenez un biscuit Oreo, enrobez-le de pâte à croissant et de crème et vous obtenez un “crookie”, la création de la pâtisserie canadienne Clafouti qui espère faire de l’ombre au cronut… Très facile à réaliser : il suffit d’un rouleau de pâte feuilletée qu’on détaille en triangles et d’une boite d’Oreo : on cache le biscuit au centre du triangle, on roule et on plante un morceau de biscuit au sommet pour finaliser l’œuvre !

Croissant + beignet = cronut

Croissant + beignet = cronut

Le concept de donut à base de pâte à croissant a été breveté par le boulanger Dominique Ansel, à New York. Frit dans de l’huile de pépins de raisin, le cronut est ensuiteroulé dans du sucre d’érable puis fourré de crème vanille. Un glaçage vient terminer la préparation de ce dessert gourmand mais pas light !

Donut + muffin = duffin

Cette idée-là vient de Londres, d’un salon de thé qui en a fait sa spécialité : Bea’s of Bloomsbury. Son secret ? Mixer le côté moelleux du donut avec la texture spongieuse du cake, et farcir le tout d’une délicieuse confiture de fraise. Son secret ? Une pâte à muffin aromatisée d’une pointe de cannelle, fourrée à la confiture. Une fois cuit, on le roule dans du beurre fondu, puis dans le sucre pour lui donner son look “donut”. Léger ? Non, mais addictif.

Croissant + beignet = cronut

Croissant + bagel = cretzel

L’autre croissant mutant, à New York, c’est le “cretzel”, un croissant préparé à base d’une pâte traditionnelle, mis en forme de bretzel… et parsemé de brisures de sel.

Croissant + bagel = cragel

Le concept cartonne à New-York où le patron Scott Rossillo se vante d’avoir créé “un croissant feuilleté au beurre cuit dans un délicieux bagel”. Pour le savourer au mieux, il recommande de le tartiner de Nutella, de fromage frais aux myrtilles ou de fromage frais… au champagne rosé donner des exemples pour le savourer en version salé.

Inspiré(e) par ces doux mélanges ? À vous d’en inventer d’autres ! La liste de possibilités est longue…