Immortel navet

Le navet est un légume racine à chair blanche ou jaune clair appartenant à la famille des crucifères, tout comme le chou.

Il s’agit d’une racine charnue, de forme allongée ou plus arrondie, souvent teintée de violet à la base des feuilles. C’est l’élément indispensable des potées mais est il est également délicieux en purée ou glacé au beurre. Jusqu’au Moyen-Age, le navet figurait parmi les légumes préférés des Européens avant d’être détrôné par la pomme de terre.

Comment le choisir ?

Pour apprécier au mieux la saveur douce des navets et leur goût caractéristique de noisette, choisissez des petites boules bien fermes, lourdes et légèrement violettes. Leur peau doit être bien lisse et les fanes croquantes et bien droites. Plus le navet est petit, plus sa chair est ferme.

Comment le conserver ?

Débarrassé de ses feuilles (fanes), le navet se conserve environ 1 semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. Les fanes, qui se consomment également, ne se conservent que quelques jours au réfrigérateur car elles flétrissent très rapidement.

Comment le préparer ?

Epluchez et lavez les navets juste avant la cuisson, pour éviter qu’ils ne noircissent. S’ils sont tout petits, vous pouvez simplement les brosser. Plongez les navets entiers ou coupés en tranches dans l’eau bouillante salée. Leur teneur en soufre pouvant parfois provoquer des difficultés de digestion, il est conseillé de les faire cuire dans deux eaux (5 minutes d’abord, ensuite 20 à 40 minutes selon leur taille) et à découvert.

Côté recettes

Le navet est apprécié partout dans le monde, et chaque pays a sa façon de le préparer ! Les Allemands, par exemple, le râpent et le préparent façon choucroute. Alors que les Irlandais le réduisent en purée (un tiers de navet, un tiers de pommes de terre et un tiers de chou). Indispensable dans les potées, le navet s’apprête comme les carottes, cru ou en purée, en soufflé… voire en délicieuse mousse à la manière des grands chefs. Absorbant la graisse, les navets accompagnent volontiers les viandes grasses (gigot d’agneau, mouton, côte de bœuf, rôti de porc…), notamment glacés au beurre ou caramélisés. Les fanes se préparent comme les épinards, cuites à l’étuvée ou réduites en potage.

Côté santé

Peu énergétique (36 Kcal pour 100g), le navet est riche en eau (plus de 90%), en vitamine C, en cuivre et en fibres. Ses fanes, également comestibles, constituent une excellente source de vitamine A et d’acide folique.