Ne jetez plus votre pain, cuisinez-le !

Pour votre pain rassis, osez de nouvelles recettes ! Gaspacho espagnol, pudding à l’anglaise… Faites voyager votre cuisine et votre imagination

Pain perdu

Il me reste des tranches de pain rassis

En Angleterre, on inventa le pudding au pain afin de réutiliser les tranches de pain beurrée du tea time. Cette recette traditionnelle fonctionne avec des tranches de pain blanc ou complet rassis. Un dessert moelleux aux parfums d’enfance, très simple à réaliser.

En Italie, on prépare une chapelure étonnante avec du pain rassis broyé au mixeur, mélangé au zeste d’un citron, d’une gousse d’ail écrasée et d’une botte de persil ciselé. Parsemez généreusement le pangrattato sur vos filets de poisson, vos escalopes de poulet ou au dessus de vos gratins, pour une dégustation subtile et originale.

Notez que vous pouvez aussi utiliser vos restes de brioche ou de pain d’épices pour revisiter le pain perdu. À agrémenter, selon vos préférences de cannelle, de vanille, de fleur d’oranger, de sirop d’érable ou de fruits frais.

Il me reste de la baguette

Il me reste de la baguette

On ne sait jamais comment réutiliser des morceaux de baguette sèche… Or, c’est idéal pour préparer une farce maison. Émiettez vos restes de pain et placez-les dans un récipient avec du lait. Laissez imbiber pendant quelques minutes avant d’écraser à la fourchette et d’ajouter des œufs, épices, morceaux de tomates, viande hachée ou chair de poisson, selon vos goûts !

En Espagne, on récupère les morceaux secs de baguette pour préparer le gaspacho.

Autre pays, autres saveurs, essayez notre recette deBruschettas : mixez simplement un avocat, 2 tasses de petits pois et le jus d’un citron vert jusqu’à l’obtention d’un mélange onctueux. Salez et poivrez. En même temps, passez au grill de larges tranches de baguettes, préalablement badigeonnées d’un peu d’huile d’olive. Quand vos bruchettas sont prêtes, tartinez généreusement de ce houmous atypique et régalez-vous !

 

Pour conserver votre pain frais plus longtemps, déposez-le à l’abri de l’humidité, enroulé dans un sac en papier ou un linge, afin qu’il respire. Et pensez aussi aux astuces de nos grands-mères, qui plaçaient un morceau de sucre ou une pomme coupée en deux dans la boîte à pain.

Enfin, donnez une seconde chance à un pain rassis en le plaçant une fraction de seconde sous le robinet, avant de l’enfourner à 135°C pour qu’il retrouve tout son croustillant !