La pêche, pour un été rafraîchissant !

Fruit gorgé d’eau et légèrement acidulé, la pêche désaltère et apporte une multitude d’arômes. Lisse, plate, à chair jaune ou blanche, elle existe en de nombreuses variétés et vous surprendra par son éventail de possibilités. Vous pourrez la savourer crue ou l’apprivoiser cuite ou salée !

Le pêcher, arbre qui nous vient de Chine, existe en une centaine de variétés, qui produisent tous des fruits charnus à noyau. Ils peuvent cependant varier à 2 niveaux : leur peau est lisse ou veloutée, et leur noyau est libre ou adhérent à la chair. Vous pouvez en profiter tout l’été : ces fruits sont récoltés de mai à septembre.

  • La pêche, à chair jaune, est la plus courante : sa peau est rose carmin, duveteuse, veloutée et sa pulpe est fondante. Elle existe aussi avec la chair blanche, plus savoureuse mais plus délicate. En version plate, elle peut être jaune ou blanche.
  • La nectarine a la peau lisse un peu plus foncée et une chair plus ferme que la pêche ; elle peut-être jaune ou blanche. Elle existe aussi en version plate.
  • Le brugnon, variété de nectarine à chair jaune ou blanche, a la particularité d’avoir un noyau adhérent, contrairement aux autres dont le noyau est libre.

Comment choisir les pêches et les conserver ?

C’est généralement en la tâtant du bout des doigts que l’on choisit une pêche : prenez-la ferme, pas trop molle. Si vous devez la faire mûrir, mettez-la dans un sac en papier, à température ambiante.

  • Les pêches se conservent quelques jours dans le réfrigérateur. Hors du frigo, elles auront tendance à continuer de mûrir.
  • Vous pouvez mettre des pêches au congélateur à condition de les avoir coupées en morceaux et blanchies au préalable.

Comment préparer vos pêches ?

Lavez-les bien pour ne pas devoir les peler, puis coupez-les en deux pour retirer le noyau.

  • Grillez-les dans un plat au four pendant une dizaine de minutes, éventuellement recouvertes de sucre.
  • Pour les blanchir, jetez-les dans de l’eau bouillante une vingtaine de secondes. Puis rincez-les sous l’eau froide pour arrêter la cuisson.
  • Vous pouvez les poêler avec du beurre quelques minutes.

La fraise dans tous ses états

Quelques idées de recettes à base de pêche

Préparée en salade de fruits ou en pêche melba avec de la glace à la vanille, la pêche se déguste aussi flambée, avec de la crème fouettée et un coulis de fruits rouges. Elle se prête très bien aux recettes chaudes, en compote, confiture, gelée, coulis, pochée dans un sirop ou encore rôtie !

En entrée, elle accompagne du jambon cru, une salade d’asperges ou une salade de mesclun avec un peu d’huile de noisette. Elle se marie à merveille avec le gingembre, l’estragon, le basilic et la cardamone. La nectarine quant à elle rafraîchit un plat de porc, de volaille ou de canard.

Les bienfaits de la pêche

Source de fibres alimentaires, la pêche contient du cuivre, du fer, du phosphore et des vitamines B3, C et E. Elle contient aussi des caroténoïdes qui protègent contre certaines maladies des yeux. Tous ces nutriments sont logés non pas dans la pulpe, mais dans la pelure ; et plus le fruit sera mûr, plus leur teneur sera élevée !